Traces et Signes, Hans Hartung, Pierre Soulages, Fabienne Verdier.

Samedi 2 mars, à partir de 14h30 – Cortex.
A Paris, après la 2ème Guerre Mondiale, les peintres abstraits explorent la gestuelle ample de l’écriture plastique. Hans Hartung, Georges Matthieu, Zao Wou-Ki expriment avec force la volonté de maîtriser l’espace de la toile. Pierre Soulages, lui, va explorer le noir et ses couleurs secrètes. Il aborde un continent méconnu et invente l’outre-noir pour aller au delà de la matière travaillée et capter la lumière noire.
Fabienne Verdier, après avoir passé dix ans auprès d’un maître de la calligraphie chinoise, a plongé en elle-même pour trouver la source secrète de son émerveillement devant l’immanence. Capter la force de la vie et l’inscrire dans ses lignes noires forment l’essence de son œuvre poétique.

Pin It on Pinterest